Qu'est-ce qu'un pari sportif ?

Un pari sportif est un acte durant lequel on dépose de l’argent à un bookmaker en choisissant, généralement, au niveau sportif, laquelle des deux équipes va remporter la victoire.

Qu'est-ce qu'un bookmaker ?

Le plus simple est de parier sur internet. Il existe de nombreux sites légaux qui proposent de parier en ligne. Ces sites sont appelés des bookmakers.

Qu'est-ce qu'une cote?

Une cote est la valeur que donnent les bookmakers sur les résultats des paris.
Celle-ci est calculée pour chaque événement, vous permettant ainsi de connaître vos gains si vous parvenez à gagner. Elle indique aussi si l’événement à des chances de se réaliser ou non, ceci se voit d’une certaine manière : plus la côte est faible, plus l’événement prédit à de chances de se réaliser.

Lorsque vous faîtes un pari et lorsque vous gagnez, vos gains sont calculés de la manière suivant :
Votre mise multipliée par la côte de l’événement.

Votre bénéfice sera donc ce que vous aurez gagné en plus de votre mise, elle se calcule donc par : Vos gains totaux moins votre mise.

Exemple : Si vous décidez de parier sur un événement quelconque, prenons un match de football opposant la France à la Grande-Bretagne, les côtes indiquées peuvent être :

Victoire de la France : 2,4
Match nul : 1,2
Victoire de la Grande-Bretagne : 4,3
(Ces chiffres sont à titre indicatif).

Vous pariez 20€ sur la victoire de la Grande-Bretagne, en cas de victoire de celle-ci, vos gains seront de :
20€ multiplié par la côté correspondante : 4,3.
20€ * 4,3 = 86€.

Quels sont les différents types de paris sportifs?

Il existe différents types de paris sportifs répartis en trois grandes catégories : Les paris simples, les paris multiples simples et les paris multiples complexes.

Les paris simples :


> Le pari simple : C’est le pari généralement adopté par le plus de joueurs, c’est le classique. On parie juste sur une victoire d’une équipe ou d’une autre.
Exemple : Pari sur la victoire de l’Angleterre, pari sur la victoire de la France ou pari sur le match nul.

> Chance double : Ceci est un pari simple, sauf que, au lieu de parier sur une victoire ou sur le match nul, vous pariez sur deux éléments.
Exemple : Pari sur la victoire de la France et pari sur le match nul.

> Le pari à handicap : C’est un pari où l’équipe qui part favorite obtient un handicap. Par exemple, si l’Angleterre part favorite, il faudra que cette équipe marque deux buts d’écart avec la France pour que le pari sur la victoire de l’Angleterre soit réellement validé après sa victoire.

> Handicap asiatique : C’est un pari simple où le pari sur le match nul n’existe pas.

> Plus de / Moins de : Ce pari sert à indiquer le nombre de buts qui seront marqués au cours du match.
Par exemple : Si le bookmaker note « Moins de 1,5 buts », l’équipe est réellement victorieuse que s’il n’y a eu qu’un seul but dans le match. De plus, si le bookmaker note « Plus de 1,5 buts », l’équipe est réellement victorieuse que s’il n’y a eu plus de deux buts marqués.

> Score exact : C’est un pari où vous indiquez le nombre de points exact que marquera une équipe dans un match.

Les paris multiples :


Lorsque vous commencerez à parier en ligne et que vous voudrez miser sur plusieurs matchs en "1 seul pari", vous avez la possibilité de parier avec des "paris en multiples" chez les bookmakers.

Le principal avantage d'un pari multiple, c'est qu'il vous permet de dégager un bénéfice, même si vous faites une ou plusieurs erreurs dans votre sélection de matchs.

Il existe des multiples simples (doubles, triples), mais attention, certains paris multiples ont des noms difficiles à comprendre, ce qui en découle que l'on ne sait pas toujours ce qui se cache derrière.

Cependant, pas de panique, nous allons tenter de vous définir chaque nom de paris et vous donner quelques astuces pour choisir... le bon pari multiple :)

1)Les paris multiples simples :


>Le pari en mode doubles :

Les doubles sont des paris multiples où vous gagnez dès 2 bons résultats. Ainsi, lorsque vous faites des doubles sur 4 matchs, vous jouez 6 paris : il y a 6 doubles possibles avec 4 matchs. Vous générez 1 double gagnant pour 2 bons résultats, 3 doubles gagnants pour 3 bons résultats et 6 pour un "perfect".

>Le pari en mode triples :

Les paris triples fonctionnent sous le même principe que les paris doubles, sauf que les sélections sont couplés par 3. Ainsi, lorsque vous faites des triples sur 5 sélections, vous jouez 10 paris (10 triples possibles avec 5 matchs) et gagnez dès 3 bons pronostics.

>Le pari X-uple ou Accumulateur :

Un "4-uple sur 5 matchs" correspond à un 4 sur 5, un "4-uple sur 6 matchs" correspond à un 4 sur 6... Un pari "X-uple" est gagnant si vous avez au moins X pronostics justes. Un Accumulateur X volets correspond à un pari X-uple.

Si vous faites un accumulateur 5 volets sur 5 matchs, vous n'avez pas le droit à l'erreur. Attention, générer un gain à partir de 2 bons résultats ne veut pas forcément dire générer un bénéfice. Il peut arriver de récupérer un gain inférieur à votre mise, votre pari.

2)Les paris multiples complexes :


>Le pari Trixie :

Un pari Trixie correspond à 4 paris portant sur 3 sélections dans différents évènements. Le pari comprend 3 doubles et 1 triple, donc au moins 2 sélections sur 3 doivent être gagnantes pour générer un gain.

Par exemple, vous pariez sur les matchs suivants :

- Bastia contre Ajaccio 1.80 - 3.10 - 4.00
- Bordeaux contre Marseille 2.50 - 3.10 - 2.50
- Lille contre Guingamp 1.83 - 3.00 - 4.00

Si vous pariez sur une victoire de Bastia, Bordeaux et Ajaccio et que seul Bastia gagne, vous ne générez aucun bénéfice. Mais si Bastia et Bordeaux gagnent, vous aurez 1 double soit : 1.80 x 2.50 = 4.5 €.

Comme il y a 4 paris (vous avez misez 4 x 1 €), vos paris se révèleront gagnants.

Et de même pour les autres combinaisons. Si vos paris sont exacts, vous gagnez les 4 paris (les 3 doubles et le triple) et là, vous faites de très gros bénéfices selon les cotes.

Un pari trixie permet donc de générer de bons bénéfices si vous réussissez les 3 paris tout en assurant "en gain" si vous faites une erreur.

>Le pari Patent :

Un pari Patent correspond à 7 paris portant sur 3 sélections dans différents évènements. Le pari comprend un simple pour chaque sélection ainsi que 3 doubles et 1 triple.

Il suffit d'une sélection gagnante pour générer un gain. Ce pari est donc un "trixie" majoré des simples sur les 3 sélections.

Reprenons notre exemple :

- Bastia contre Ajaccio 1.80 - 3.10 - 4.00
- Bordeaux contre Marseille 2.50 - 3.10 - 2.50
- Lille contre Guingamp 1.83 - 3.00 - 4.00

Si vous pariez sur une victoire de Bastia, Bordeaux et Lille et que seul Bastia gagne, vous gagnerez seulement 1 pari à 1.80 sur les 7 paris (soit un retour de 1,8 € pour 7 € misés).

Ce type de paris est très utile pour jouer de grosses cotes comme par exemple des "nuls", toujours bien cotés généralement :)

>Le pari Yankee :

Un pari Yankee correspond à 11 paris portant sur 4 sélections dans différents évènements. Le pari comporte 6 doubles, 4 triples et un accumulateur. 2 des sélections doivent être gagnantes au moins pour générer un gain.

Exemple :

- Bastia contre Ajaccio 1.80 - 3.10 - 4.00
- Bordeaux contre Marseille 2.50 - 3.10 - 2.50
- Lille contre Guingamp 1.83 - 3.00 - 4.00
- Metz contre Sochaux 2.25 - 3.10 - 2.80

Si vous pariez sur ces 4 victoires à domicile et que seulement 2 victoires à domicile se concrétisent, vous n’aurez qu’un pari gagnant sur les 11.

Le pari Yankee est généralement utilisé pour des cotes aux alentours de "1.30 – 1.40", car si les 4 sélections passent, vous générerez de bons bénéfices, mais si les cotes sont faibles, vous n’avez pas trop le droit à l’erreur. Choisissez donc avec prudence vos matchs pour ce type de paris.

>Le pari Canadien :

Un pari Canadien, également appelé "pari Super Yankee", correspond à 26 paris portant sur 5 sélections dans différents évènements. Le pari comporte 10 doubles, 10 triples, 5 accumulateurs 4 volets et un accumulateur. Au moins 2 des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain.

Exemple :

- Bastia contre Ajaccio 1.80 - 3.10 - 4.00
- Bordeaux contre Marseille 2.50 - 3.10 - 2.50
- Lille contre Guingamp 1.83 - 3.00 - 4.00
- Metz contre Sochaux 2.25 - 3.10 - 2.80
- Monaco contre Le Mans 1.22 - 5.00 - 9.50

Si vous pariez sur ces 5 victoires à domicile, et que seul Bastia, Bordeaux et Monaco sont gagnants, vous générez 3 doubles et un triple, soit 4 paris réussis sur les 26.

Mode de calculs : 1.80 x 2.50 = 4.50 / 1.80 x 1.22 = 2.20 / 2.50 x 1.22 = 3.05 / 1.80 x 2.50 x 1.22 = 5.50

Total : 4.50 + 2.20 + 3.05 + 5.50 = 15.25 soit assez loin des 26 paris. Si vous misez sur un pari canadien, il faut généralement faire 4 bons pronostics pour revoir sa mise.

>Le pari Heinz :

Un pari Heinz correspond à 57 paris portant sur 6 sélections dans différents évènements. Le pari comporte 15 doubles, 20 triples, 15 accumulateurs 4 volets, 6 accumulateurs 5 volets et un accumulateur.
Au moins 2 des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain.

- Bastia contre Ajaccio 1.80 - 3.10 - 4.00
- Bordeaux contre Marseille 2.50 - 3.10 - 2.50
- Lille contre Guingamp 1.83 - 3.00 - 4.00
- Metz contre Sochaux 2.25 - 3.10 - 2.80
- Monaco contre Le Mans 1.22 - 5.00 - 9.50
- Montpellier contre Nantes 2.25 - 3.10 - 2.80

Lorsque vous pariez un Heinz, vous devez réussir entre 4 et 5 sélections pour revoir votre mise initiale. Tout dépend de la cote moyenne des matchs.

>Le pari super Heinz :

Un Super Heinz correspond à 120 paris portant sur 7 sélections dans différents évènements. Le pari comporte 21 doubles, 35 triples, 35 accumulateurs 4 volets, 21 accumulateurs 5 volets, 7 accumulateurs 6 volets et un accumulateur.

Au moins 2 des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain. Le pari super Heinz est exactement la même chose qu’un Heinz, mais avec 7 sélections au lieu de 6. Dans l'exemple ci-dessus, il faudrait donc rajouter un match.

>Le pari Goliath :

Un pari Goliath correspond à 247 paris portant sur 8 sélections dans différents évènements. Inutile de vous informer que ce type de paris en ligne est pour les initiés en paris sportifs.

Le pari Goliath comporte 28 doubles, 56 triples, 70 accumulateurs 4 volets, 56 accumulateurs 5 volets, 28 accumulateurs 6 volets, 8 accumulateurs 7 volets et un accumulateur.

Au moins 2 des sélections doivent être gagnantes pour générer un gain. Le pari Goliath est à jouer avec de petites cotes car, si vous pariez sur des cotes moyennes comprises entre 1.5 et 1.7, vous risquez de faire un 5 sur 8 et ainsi, vous ne retrouverez pas votre mise initiale.

Jouez-le plutôt avec des petites cotes (grosses équipes à domicile ou des matchs de tennis), car si vous faites un perfect (8 bons pronostics sur 8), même avec des cotes moyennes à 1.20, vous ferez de très bons bénéfices avec le pari Goliath.